Modifier la page Fermer la barre

Actualités

Réaliser un projet : Les étapes importantes pour son bon déroulement

6 juillet 2020

Notre vie entière sera ponctuée de projets. À petite ou grande échelle (partir en appartement, retourner aux études, changer de carrière, acheter une voiture, planifier un voyage, etc.), ils nous permettent d’évoluer tant du point de vue personnel que professionnel.  Peu importe la nature de celui-ci, commencer un projet n’est pas toujours de tout repos ! Voici quelques conseils pour t’aider dans ta démarche.

Pour entreprendre quelque chose, tu auras tout d’abord besoin d’un mélange de motivation, de confiance et de travail acharné.  Commencer le projet sera probablement la phase la plus compliquée ; bien des gens, une fois décidés, figent par la peur, car ils ne savent pas par où commencer et tout à coup tout devient énorme.

1. Pour bien commencer, il faut faire le vide

Lorsque l’on a envie de démarrer un nouveau projet, nous avons la plupart du temps le cerveau en ébullition et les idées fusent de toutes parts.  Afin de faire un peu le tri de tout cela et de te structurer, écris l’ensemble des idées, des choses à faire, tout ce qui concerne ton projet et qui te permettra de l’accomplir.  Aucun ordre n’est nécessaire, écris tout afin de libérer de l’espace dans ta tête pour le projet.

Il ne faut pas se concentrer uniquement sur l’objectif final. Il est bien de visualiser le résultat attendu, mais il peut facilement devenir une source de stress et de perte de motivation devant les nombreuses étapes à franchir pour y parvenir. Il est plutôt suggéré de trouver les raisons et les sources de motivation qui te donnent envie de faire ce projet, et les impacts que celui-ci aura sur ta vie.  Par exemple, pour une remise en forme, il pourrait y avoir : « Avoir une meilleure énergie, un meilleur cardio, perdre du poids ou encore s’entraîner pour un évènement sportif ».

2. Faire des listes

Il faut, comme dans toute préparation, rédiger des listes de choses à faire. Elles permettent de structurer les étapes avec ou sans délais et d’éviter le plus possible d’oublier des choses.  Afin de ne pas perdre le fil, aie une liste reliée directement à ton projet, mais aussi une autre liste comprenant le reste de tes tâches personnelles et professionnelles.  Rédige ton nouveau projet dans un cahier qui servira de journal de bord. Si tu es plus porté sur le numérique, ouvre-toi un nouveau document et enregistre-le sous le nom du projet.

3. Être bien entouré

Pour de petits ou grands projets, il est important de bien s’entourer ! Que ce soit pour de la motivation, de l’information, des conseils ou du support, l’entourage joue beaucoup.Recherche des personnes qui comprennent et partagent tes valeurs, qui ont une bonne communication et qui seront capables d’objectivité afin d’émettre une opinion lorsque nécessaire.

4. Faire des recherches pour trouver des exemples

Parfois, on ne sait pas où débuter ni trop comment faire. Heureusement, il y a des milliers d’experts sur Internet, de gens ayant un fait un projet ayant des similitudes au tien. Utilise ces ressources pour prendre un peu d’avance, avoir des trucs et des recommandations. Tu n’as pas besoin de partir de zéro si quelqu’un est déjà passé par le même processus.  En plus d’être pratique, découvrir le parcours des autres est aussi drôlement inspirant !

5. Créer une version 2.0 de soi-même

Démarrer un nouveau projet est la parfaite occasion d’améliorer certains aspects de soi et de laisser tomber certaines attitudes nuisibles. Afin de bien réussir, assure-toi d’être convaincu de ton potentiel de réussite car OUI, OUI, tu en es capable, mais la première personne à réellement convaincre, C’EST TOI !

La procrastination, le pire ennemi de tout projet…

Il te faudra de la rigueur et de la discipline, apprendre à gérer ton temps.  Rappelle-toi que chaque décision ou action remise par paresse est une embûche qui t’éloigne de ton but final.

6. Définir des buts et garder le rythme

Dans l’élaboration des étapes et des buts décisifs, il est important de diviser son temps sur une échelle de mois.  Sous forme de calendrier, il est important d’écrire pour chaque mois l’étape que l’on souhaite avoir atteinte et les tâches à réaliser pour y arriver.

7. Un peu tous les jours  

Consacrez 15 minutes par jour au projet. Une fois que les 15 minutes sont écoulées, place un grand « x » sur le jour de celui-ci.  Tu gagneras ainsi plus rapidement une routine stable dans le travail à faire et l’évolution de ton projet.

8. Terminer tout ce que l’on commence

Commencer un projet c’est merveilleux, mais l’étape la plus cruciale du processus reste sa fin. Il faut aller au bout de ce qu’on fait, on se concentre sur notre objectif et on persévère jusqu’à l’atteinte du but final.

Et surtout…

9. Fais-toi confiance

Débuter un projet peut être très stressant ; c’est un processus rempli d’épreuves, de peurs et de questionnements. Après tout, commencer un projet c’est tout d’abord convaincre le juge le plus sévère sur tes décisions, tes actions et tes capacités :  TOI-MÊME

Il ne faut pas céder sous le stress, les doutes, les peurs et l’incertitude ; accueille-les comme faisant partie du chemin, du processus vers la réussite. C’est normal de se sentir impuissant face à l’inconnu. Ne cherche pas à contrôler ce que tu ne peux pas contrôler. Fais confiance au chemin qui t’a conduit jusqu’ici. Si cette idée est venue à toi, c’est que tu as en toi ce qu’il faut pour la réaliser.

Crois en l’impossible et rêve grand !


Texte par :

Mélanie Massicotte 
Parce qu’il n’y a pas qu’une seule voie à emprunter pour réussir…
Mélanie croit à la force et la réussite des différents parcours, autant les plus communs que les atypiques. Empathique et dynamique, elle accompagne les jeunes dans les différentes étapes et défis en apportant les outils, le soutien et l’encouragement nécessaires afin d’atteindre les buts fixés. Avec ses couleurs bien à elle et son large bagage d’expérience en intervention, l’aide se veut personnalisée et adaptée aux besoins de chacun.